Bienvenue à Mardié

Entre Loire et forêt, à 12 km d'Orléans, dans le périmètre du Val de Loire patrimoine mondial de l'UNESCO, Mardié a gardé un caractère rural assez marqué et demeure, par bien des aspects, un “village” où il fait bon vivre.

Pour en savoir plus…

Alerte canicule

Canicule

Le niveau orange de l'alerte canicule a été levé pour le département du Loiret. Les températures redeviendrons néanmoins très élevées pour la saison dans les prochains jours. Il convient donc de rester prudent et d'être attentif à tous les proches qui pourraient être fragiles pour une raison ou pour une autre.

L'institut national de prévention et d'éducation à la santé (INPES) rappelle les conseils élémentaires en cas de fortes chaleurs :

  • - ne pas sortir aux heures les plus chaudes
  • - boire 1,5 litre d'eau par jour, ne pas boire d'alcool,
  • - ne pas faire d'efforts physiques intenses,
  • - maintenir son habitation au frais,
  • - donner et prendre des nouvelles régulières de ses proches.

Pour tout renseignement :
Mairie - CCAS : 02 38 46 69 69 ou 02 38 46 69 63
ou la plateforme nationale "Canicule Info service" 0 800 06 66 66

École de musique : inscriptions

Les inscriptions à l'école du musique de Bou-Mardié sont ré-ouvertes.

A Bou, salle des fêtes, le samedi 3 septembre de 11h00 à 12h30

A Mardié, dimanche 4 septembre dès 10h00 au forum des associations.

Tous les lundis de septembre à partir de 17h00 (à l'école de musique, dans les locaux de l'ancienne poste, 236 rue de Donnery)

Voir l'affiche en grand pour plus de détails

Cours de théâtre pour enfants

NOUVEAU

La compagnie théâtrale de Mardié "La Lucarne" propose à partir de la rentrée des cours de théâtre pour vos enfants entre 6 et 12 ans.
Les séances auront lieu le jeudi dans la salle du P'tit Théâtre.

Pour plus d'infos cliquez ici.

Renseignements auprès de :
Stéphane Leclerc, Président de la Lucarne : 06.40.21.36.11
Tony Faizeau, intervenant professionnel : 06.08.86.58.24

Foyer Jeunes

Renseignements et inscriptions au 06.68.96.22.63 / 02.38.58.21.31

Inscription pour le mois de juillet auprès de Centre de Loisirs

Mouvement de terrains (effondrements)

En complément de la reconnaissance d'état de catastrophe naturelle pour les inondations, la commune de Mardié a été reconnue en état de catastrophe naturelle pour les dommages causés par les mouvements de terrains, par arrêté du 26 juillet 2016 publié au JO du 12 août. cela concerne les événements survenus entre le 31 mai et le 30 juin 2016.

Les sinistrés ont jusqu'au 23 août 2016 (11 jours après la publication au JO) pour faire leur déclaration auprès de leur assurance. Toutefois, cela ne concerne, en principe, que les biens assurés (bâtiments…), pas les effondrements qui auraient eu lieu sur des terrains non assurés (jardins, champs…) La commune a déjà prévenu les personnes concernées à sa connaissance.

Téléchargez l'arrêté du 12 août 2016

Apiculteurs : déclarez vos ruches

Les services Santé et Protection animale de la préfecture rappellent :

Tout apiculteur (professionnel ou amateur) est tenu de déclarer chaque année les colonies d'abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leur emplacement.

Les colonies d'abeilles sont, on le sait, essentielles à la pollinisation des plantes sauvages ou cultivées. Il est heureux que notre commune compte plusieurs apiculteurs. La déclaration des ruches permet aux services de l'État d'avoir une vision d'ensemble des colonies sur un territoire, ce qui est important au moment où on constate de nombreux phénomènes de surmortalité ou de raréfaction de ces insectes.

Inondations : analyser et construire la mémoire

On l’a assez dit, les inondations subies par notre commune et, d’une manière générale, par tout le Centre de la France, ont un caractère exceptionnel. On parle d’une occurrence centennale, il se pourrait même que ce soit un événement encore plus rare.

Alors que toutes les plaies ne sont pas encore cicatrisées, très loin s’en faut, le temps de l’analyse arrive et, un jour, viendra celui de la mémoire qu’il convient de laisser à nos enfants et aux futurs habitants, de cette catastrophe. Analyse et mémoire sont indispensables afin que tout soit fait pour que l’on puisse, dans l’avenir, sinon empêcher, du moins se prémunir et limiter au maximum les effets de tels accidents météorologiques.

Côté analyse, la commune de Mardié et les 5 autres communes riveraines du Cens et du canal ont sollicité une rencontre avec le préfet. Après une première réponse de ce dernier, tardive (datée du 21 juillet !) et dilatoire, les services de l’État ont annoncé aux maires concernés une réunion dans le courant de l’automne. Sans attendre cette échéance, le Maire a longuement rencontré un expert du CEPRI (Centre européen de prévention du risque inondation), mandaté par l’Agglo pour analyser aussi bien les causes du phénomène que les actions qui ont été menées. Un premier retour de cette enquête est attendu pour le début de l’automne.

Le SIBCCA (Syndicat intercommunal de la Bionne, du Cens, de la Crénole et de leurs affluents) se lance de son côté dans la réalisation d’un atlas cartographique aussi précis que possible de l’inondation, d’un recueil de photographies et de témoignages sur la catastrophe. L'objectif est à la fois de comprendre l’événement et d’en constituer une mémoire, à destination des générations actuelles et futures, afin de garder l’expérience acquise, de se prémunir contre le renouvellement éventuel d’une telle crue.

La municipalité de Mardié souhaite s’associer pleinement à cette initiative. Elle appelle donc tous les habitants, sinistrés ou non, à communiquer à la mairie, sous la forme qui leur convient (papier ou numérique), tous les éléments factuels, notamment des photos, des relevés ou des descriptions ou observations. Il ne faut, du reste, pas se limiter au plus manifeste (le débordement du Cens et du canal) mais prendre en compte l’ensemble des phénomènes (ruissellement, remontée des nappes, apparition de sources ou d’effondrements, etc…). Tous les détails, toutes les observations, rapprochés les uns des autres, peuvent être utiles

Un petit groupe de travail pourrait être constitué pour coordonner et mettre en forme le recueil de tout ce qui pourra être collecté. Les volontaires peuvent se faire connaître. Envoyez vos contributions directement à la mairie ou par courriel (mairie@ville-mardie.fr)

Information RAM

Suite aux inondations, les bureaux administratifs du RAM Intercommunal de Boigny sur Bionne (en chargent des communes de Mardié, Bou, Boigny sur Bionne, Chanteau et Semoy) sont pour le moments situés :

Mairie de Boigny sur Bionne
3 rue de Verdun
45760 BOIGNY SUR BIONNE

Les parents, parents employeurs, assistantes maternelles peuvent contacter Mme FLÉCHER Laure, responsable du RAM, soit :
par mail : ram@boignysurbionne.fr
par téléphone : 06.29.62.65.68
au standard de la mairie : 02.38.75.21.32

Le numéro de téléphone fixe du RAM est actuellement indisponible.

Inscription Halte Garderie

Les inscriptions à la halte garderie « L’île aux enfants » pour la rentrée de septembre 2016 sont ouvertes.

Les familles souhaitant inscrire leur enfant pour le courant de l’année scolaire 2016-2017 peuvent venir dès à présent retirer les dossiers d’inscriptions. Les nouvelles naissances prévues en fin d’année 2016 et en 2017 peuvent également réserver leur place pour l’année 2017.

Les informations et les dossiers d’inscriptions se font sur place à la halte garderie « L’île aux enfants », à coté du centre de loisirs des coteaux, rue du Clos Saint Martin, les lundis, mardis ou jeudis de 8h30 à 11h et de 15h à 17h30.

Renseignements au 02.38.81.07.95

Moustique tigre

Le moustique tigre fait l'objet d'une surveillance renforcée sur le territoire nationale. A ce jour, il n'est pas implanté dans le département du Loiret.

Néanmoins toute personnes qui souhaite signaler une possible présence de moustique tigre peut le faire depuis le site nationale suivant : http://www.signalement-moustique.fr/ .

Les pullulations de moustiques, le plus souvent temporaires et saisonnières, par leur nombre et leur agressivité, créent une gêne importante. Ces piqûres sont sources d'inconfort pour la population et parfois de réactions allergiques sévères.

Vous pouvez contribuer vous-mêmes à vous protéger contre les piqûres et à limiter le développement de moustiques dans leur environnement immédiat. (cf. dépliant).

Vous trouverez des informations complémentaires et des conseils relatifs aux mesures de prévention et de lutte contre la prolifération d’insectes en consultant le site internet de l’entente interdépartementale de démoustication : http://www.eid-med.org/

Balbucam

Une expérience unique en France

Un couple de balbuzards filmé en direct sur son aire de reproduction à Mardié

L’association Mardiéval a installé une caméra en haut du grand séquoia qui abrite un nid de balbuzards pêcheurs, dans les bois de Latingy.

De 8h à 22h, on peut suivre en direct la vie de ces grands et beaux oiseaux sur le site " BalbuCam "

Le couple est arrivé fin mars. Après les accouplements, 3 œufs ont été pondus et les éclosions ont eu lieu entre le 18 et le 22 mai. Il y a donc eu 3 poussins dans le nids, protégés et nourris par les deux parents.

Malheureusement les intempéries des 30 et 31 mai ont provoqué le décès de deux des poussins et il n'en est resté plus qu'un sur lequel les parents ont jalousement veillé.

Sa croissance a été spectaculaire et le premier envol a eu lieu le 12 juillet. Depuis, la présence des oiseaux sur l'aire est un peu moins régumière,, mais c'est là que les parents continuent à apporter au jeune des poissons avant qu'il ne soit capable d'aller les ^pêcher lui même.

Le spectacle va durer jusqu'au départ en migration. De très nombreux articles et commentaires permettent de (presque) tout savoir sur la vie de ces superbes oiseaux.

Civisme et règles de bon voisinage

Pour assurer la tranquillité et la qualité de vie de chacun, quelques règles de voisinage sont à respecter. La production de bruit, y compris par des animaux ou pour toutes formes de travaux, est règlementée sur notre commune. Le brûlage des déchets est interdit.

Suivez ce lien pour connaître la règlementation et les conduites à tenir.